TOTEM, la TowerCo industrielle en Europe | Interview avec Elise Laven, Wave Radio - TOTEM, la TowerCo industrielle en Europe

Hero image

Interview avec Elise Laven, Wave Radio

Publié le

La clé électronique TOTEM Key nous permet de gagner du temps et surtout d’assurer la sécurité de nos équipements. C’est vraiment appréciable.

Blockquote Author Picture
Elise Laven Coordinatrice d'antenne - Rédactrice en chef chez WAVE RADIO

Pourriez-vous présenter WaveRadio en quelques mots et votre mode de fonctionnement ?

Wave Radio est une station de radio française qui émet depuis Hossegor et qui appartient à l’association Starcom. Il faut savoir que pour les radios associatives émergentes, les autorisations de diffusion sont spécifiques : dans un premier temps le CSA, qui est devenu par la suite l’Arcom, nous a autorisé à émettre seulement du 1er avril au 30 octobre.

Nous avons obtenu l’onde à l’année, en avril 2020, ce qui, par ce changement de statut, nous a permis de prétendre à une subvention du Ministère de la Culture amenant une réorganisation des équipes.

Chez Wave Radio, nous avons cherché à créer la radio qui nous ressemble, la radio que nous-mêmes aurions envie d’écouter. La musique tourne 7j/7, 24h/24 avec plus de 5000 titres en rotation là où la plupart des radios ont entre 250 et 500 titres. On essaie également de s’affranchir de toutes les règles des radios nationales. Par exemple, nous ne passons que très peu de publicités et on sélectionne minutieusement les annonceurs pour que ce soit cohérent avec nos valeurs. Nous avons aussi décidé de ne pas diffuser de bulletins d’information, qui sont disponibles sur tous les autres médias. Nous prenons la parole à exclusivement sur des sujets qui nous animent, qui nous plaisent, sur des thématiques variées : actus musicales, culturelles, environnementales, sportives…

 

Emettez-vous sur la région d’Hossegor ou avez-vous un rayonnement plus important ?

Le signal est accordé par l’Arcom. Nous émettons depuis Hossegor et rayonnons sur tous le sud des Landes. C’est une région assez compliquée pour les signaux radio car il y a beaucoup d’arbres hauts comme des pins et la région est très vallonnée ; on sait que ce sont deux facteurs limitant la diffusion des ondes. En revanche, on sait que nous sommes également écoutés dans d’autres régions, grâce au web ou aux applications.  Les auditeurs nous découvrent ici, lorsqu’ils sont en déplacement, en vacances et ils continuent ensuite de nous écouter depuis les plateformes web. Nous avons même des auditeurs aux Etats-Unis et en Australie.

 

 

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur les équipements que vous avez hébergez chez TOTEM ?

Nous avons des équipements sur un site TOTEM, situé à proximité du Golf d’Hossegor. Au départ, nous hébergions nos équipements sur un château d’eau qui appartenait à la Compagnie des Eaux et à la commune. Mais lorsque nous avons eu l’onde à l’année, en 2020, nous souhaitions déménager nos équipements sur un site plus au sud, rapport à l’azimut que nous avait imposé l’Arcom et nous cherchions un site plus haut. Nous avons découvert le pylône sur lequel nous sommes actuellement et avons tout de suite pensé que ce serait l’emplacement idéal. Mais nous savions que c’était un pylône de téléphonie mobile donc on ne s’attendait pas à pouvoir héberger nos équipements sur ce type d’infrastructure.

 

Que trouvez-vous le plus important dans ce que vous propose TOTEM ?

Pour moi, le plus important est l’accès au site. A part une maintenance annuelle programmée, lorsque nous intervenons sur le site c’est exclusivement lors d’une panne. Il faut donc être réactif pour assurer une continuité de service. Comme je vous le disais, la radio émet 24h/24 – 7j/7.  La clé électronique TOTEM Key nous permet de gagner du temps et surtout d’assurer la sécurité de nos équipements. C’est vraiment appréciable.

 

La relation que vous avez aujourd’hui avec TOTEM est héritée d’Orange, qu’est-ce qui a changé pour vous avec TOTEM ?

C’est lors du renouvellement de notre clé électronique d’accès au site que j’ai découvert que l’activité a été reprise par TOTEM.

J’ai toujours eu un bon contact avec la personne en charge de mon dossier à l’époque où cela était géré par Orange. Aujourd’hui encore, la relation est très bonne parce que la responsable de compte est très agréable et à l’écoute.

Toute l’équipe TOTEM a été accommodante par rapport à notre statut associatif et tout ce que cela comporte. TOTEM a pris en compte notre différence de structure de financement pour nous proposer une offre adaptée. Et je trouve ça super qu’il y ait des acteurs privés et des acteurs associatifs qui puissent collaborer sur des infrastructures partagées.

 


Dans le même thème

Interview avec Elise Laven, Wave Radio

Interview avec Jérôme Le Ny, Heyliot

Interview avec Gérard Caussimont, Président du FIEP